© 2018 par JAPPAL-UI

  • Facebook Goethe Avocats
  • LinkedIn Goethe Avocats

L’AFFAIRE ARISTOPHIL 

Nous conseillons et représentons une clientèle variée, composée de personnes morales comme privées, dans des scandales financiers, comme dans l’affaire Aristophil. 

Fondée en 1990 par Gérard Lhéritier, la société Aristophil proposait d'investir dans l'acquisition (en pleine propriété ou en indivision) de documents du patrimoine écrit (lettres manuscrites, livres rares...) destinés à être revendus avec « bénéfice » en promettant un rendement avantageux de 8 à 9% par an.

 

Ces offres étaient relayées massivement par différentes sociétés de courtage jusqu’à toucher quelque 18 000 épargnants pour un montant investi total d’environ 850 millions d’euros alors que la valeur de ces manuscrits était largement surévaluée. 

Dans un système vertical monté par Gérard Lhéritier, les clients entraient en achetant des œuvres et payaient ceux qui en sortaient avec les plus-values promises.

Une véritable pyramide de Ponzi selon la justice qui a mis en examen l’inventeur de ce système pour pour « escroquerie en bande organisée » et « pratique commerciale trompeuse » dès 2015. Dans le même temps, la société Aristophil était placée en redressement judiciaire et un signalement Tracfin (cellule française de lutte contre le blanchiment de capitaux) déclenchait l'ouverture d'une enquête.

Si le procès de M. Lhéritier et des personnages clés de son système ne devrait pas avoir lieu avant 2020 voire 2021, une société de courtage ardéchoise, qui avait placé des contrats d’Aristophil, vient d’être condamnée début mai par le tribunal de Privas à indemniser cinq plaignants lésés. Une première condamnation dans cette affaire qui ne devrait pas être la dernière compte tenu du nombre de procédures engagées dans toute la France. 

Sans attendre, le cabinet Goethe Avocats invite tous les investisseurs lésés par Aristophil ou ses courtiers à prendre contact avec lui pour préparer la défense la plus efficace possible de leurs intérêts, tant à l’échelle individuelle que collective.