© 2018 par JAPPAL-UI

  • Facebook Goethe Avocats
  • LinkedIn Goethe Avocats

RESPONSABILITE DES CONSEILLERS EN GESTION DE PATRIMOINE : L'AFFAIRE SOLABIOS

Nous conseillons et représentons une clientèle variée, composée de personnes morales comme privées, dans des affaires qui engagent la responsabilité des conseillers en gestion de patrimoine, comme dans le dossier Solabios, du nom d’un groupe spécialisé dans l’énergie solaire créé en 2007 par un jeune gestionnaire de patrimoine. 

Initialement consacrée à la recherche de financements, de projets pour installer des centrales photovoltaïques clefs en main et à l'exploitation d'une centrale solaire intégrée aux toits, cette société a été placée en liquidation judiciaire en février 2015 et sanctionnée pour commercialisation trompeuse après avoir été cotée en bourse. 

Cet exploitant promettait aux épargnants une rentabilité exceptionnelle : rendement de 8% par an, une pérennité de l’investissement de 20 ans, des revenus revalorisés chaque année de 1,5% ou encore une fiscalité avantageuse (régime des BIC...). 

Au final, près de 50 millions d'euros ont été récoltés, plus de 1000 personnes dépossédées, plus de 500 plaintes déposées et une information judiciaire ouverte à Marseille. 

Créé en 2015, le Comité d’action et de défense des investisseurs Solabios (CADIS), reproche notamment à certains conseillers en gestion de patrimoine d’avoir manqué à leurs obligations professionnelles, notamment leur devoir d’information et de conseil. L’action de ce comité engage ainsi la responsabilité des conseilles en gestion de patrimoine et leur compagnie d’assurance, afin d’obtenir réparation des préjudices subis par les investisseurs.

Particulièrement rodé à l’exercice de la défense collective, le cabinet Goethe Avocats reprend le dossier en main et souhaite rassembler et défendre en action groupée efficacement le plus grand nombre d’investisseurs Solabios.